UN PRINCE SAOUDIEN, SA COMPAGNE MAROCAINE ET UN SCANDALE, SUR FOND DE FILMS X

0
425

Ce récit est digne des plus grands films de Tim Burton et bien des rebondissements sont encore à attendre.

Atyla Sarl, société française de services de conciergerie privée, a attaqué en justice, depuis 2017, les héritiers du prince Saoud Al-Fayçal, le défunt ministre des Affaires étrangères de l’Arabie saoudite et membre éminent de la famille régnante dans ce pays.

Une société de services française a lancé une procédure judiciaire contre les héritiers du défunt prince Le prince Saoud ben Fayçal. En cause: une commande non honorée d’un film X avec la maîtresse marocaine de l’ancien ministre des affaires étrangères saoudien comme actrice principale.

La vedette du film, et à la demande explicite du donneur d’ordre, n’est autre que la compagne marocaine présumée du prince décédé. Cette dernière, précise l’avocat d’Atyla SARL cité par le Journal du dimanche , et pièces à l’appui, «entretenait des rapports privilégiés avec le prince, comme le prouve le fait qu’elle est devenue, après le décès du prince, gérante d’une société civile immobilière, propriétaire d’un luxueux appartement, qui était contrôlée auparavant par le prince Saoud Al-Faiçal».

Mieux encore, son partenaire à l’écran n’est pas le prince en question, mais une vedette noire de l’industrie du X français, un Français qui a, quant à lui, bien confirmé au journal avoir été «engagé par un ami pour un boulot».

Mais venant d’un prince, à la réputation irréprochable, avant son décès aux Etats-Unis à l’âge de 75 ans, cette demande a largement de quoi étonner.

 Lire la suite …

Laisser un commentaire